Programme de renouvellements de conduites de distribution d’eau potable par le SIAEP Des Allois

Le SIAEP ( Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable) des Allois a la compétence Eau Potable sur les 6 communes de son territoire, dont la commune de Saint-Paul.
le SIAEP des Allois a décidé de renouveler certaines conduites de distribution d’eau potable de la commune de Saint-Paul, notamment des canalisations en PVC posés avant 1980, pour garantir la qualité de l’eau potable.
Les travaux ont débutés cet été.
Cout des travaux : 420 000 €, subventionnés à hauteur de 40% par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

Il s’agit de remplacer environ 4 km de conduites. 3 secteurs de la commune sont concernés :

- Gentaud (Entreprise SADE) : Début des travaux prévu début septembre. Durée estimée des travaux environ 8 semaines.
- Lavaud de Cossas (Entreprise HEBRAS) : Début des travaux prévu début septembre. Durée estimée des travaux : 6 à 7 semaines.
- Le Grand Chaleix (Entreprise SADE) : Début des travaux prévu mi-juillet. Durée estimée des travaux environ 8 semaines.

Les routes concernées seront fermées (sauf riverains et secours) et une déviation mise en place. Merci de votre compréhension.

Ultérieurement, le syndicat projette également le remplacement de la conduite située Rue des écoles à St Paul, et le remplacement d’une canalisation très ancienne entre Saint-Bonnet-Briance et Saint Paul.

Territoire du SIAEP des Allois.




Campagne de lavage et de désinfection des bacs à ordures ménagères

La campagne de lavage et de désinfection des bacs à ordures ménagères aura lieu du lundi 14 octobre au mercredi 30 octobre 2019 inclus sur tout le territoire de la Communauté de Communes de Noblat.
La date actuellement prévue d’intervention sur la commune de Saint-Paul est le lundi 28 octobre.



Le planning d’intervention sur la commune de Saint-Paul est prévu le lundi 28 octobre.

Attention  : Les usagers doivent laisser les bacs accessibles durant cette période.

Merci de votre compréhension.


Pour en savoir plus :

http://ccnoblat.fr/index.php/component/content/article/2-sictom/269-lavage-des-bacs-om.html




Semaine Histoire à l’Espace Georges-Brassens de Feytiat : L’histoire de Jean Moulin, le républicain résistant. Du 9 au 18 novembre.

Semaine HISTOIRE à l’Espace G. Brassens de Feytiat consacrée à Jean Moulin, le Républicain, le Résistant, 1899 - 1943.

Espace Georges-Brassens, samedi 9 - dimanche 17 novembre 2019
Entrée libre et gratuite tous les jours de 14h à 18h.
Entrée libre et gratuite pour assister aux conférences.

Jean Moulin, le Républicain, chef de cabinet de Pierre Cot, ministre de l’Air du gouvernement du Front populaire : il fit parvenir de l’armement à la République espagnole agressée par les nationalistes et les fascistes.

Le plus jeune préfet de France (en 1937) : le 17 juin 1940, il s’opposa aux Allemands qui voulaient lui faire endosser une accusation (fausse) d’atrocités de tirailleurs sénégalais envers des civils ; le 2 novembre 1940, il fut révoqué par le gouvernement de Vichy.

Le Résistant qui unifia les mouvements de la Résistance intérieure : en 1943, il créa et présida le Conseil National de la Résistance.

Arrêté à Caluire-et-Cuire le 21 juin 1943 par la Gestapo, interné et torturé à la prison de Montluc à Lyon, il est décédé en gare de Metz le 8 juillet 1943. Les cendres de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon le 19 décembre 1964.


LES EXPOSITIONS :

« Jean MOULIN », prêt de l’ONAC Haute- Vienne à Limoges.

« Le Conseil National de la Résistance »

Livres, documents, journaux, photos, DVD, CD.

LES CONFERENCES :

Samedi 9 novembre à 15h30 : « Jean MOULIN », animée par Michel Fratissier

Mardi 12 novembre à 20h30 : « conférence-diaporama de dessins, photos, documents, lettres ayant appartenu à Jean Moulin », animée par Cécile et Gilbert Escoffier- Benoit

Jeudi 14 novembre à 20h30 « Jean Moulin, l’artiste », animée par Philippe Pommier.


Pour en savoir plus :

http://www.sortirafeytiat.fr/histoire/





Mesures de restriction des usages de l’eau

Malgré les pluies des derniers jours, le département de la Haute-Vienne reste très déficitaire par rapport aux normales saisonnières. Les débits des cours d’eau sont encore très faibles menaçant le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Des fragilités sur la ressource en eau potable persistent.

Dans ces conditions, le préfet a décidé de prolonger jusqu’au 31 octobre 2019 l’arrêté de crise renforcée fixant les restrictions des usages de l’eau sur l’ensemble du département.

Sont interdits :

- l’arrosage des espaces publics ou privés tels que pelouses, terrains de sports, espaces verts, jardins d’agrément ou potagers, sauf eau issue d’un système de récupération d’eau de pluie ;
- le lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations sanitaires ;
- la vidange et le remplissage des piscines sauf ajustement du niveau et sauf renouvellement d’eau pour des impératifs sanitaires des piscines ouvertes au public ;
- le lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires ;
- le lavage des terrasses, toitures, ou autres éléments immobiliers privés ;
- les prélèvements dans le milieu naturel (eaux superficielles et souterraines), sauf industriels régis par une décision administrative. Les prélèvements satisfaisants les besoins en eau d’activités professionnelles de productions horticoles, maraîchères et arboricoles sont limités à une plage horaire comprise entre 20h et 8h ;
- la manœuvre des vannes des seuils et barrages, à l’exception des barrages hydroélectriques EDF ;
- le remplissage et la vidange des plans d’eau, hors retenues hydroélectriques EDF ;
- les pêches électriques sauf pêche de sauvetage.

Sont exclus du champ d’application de l’arrêté préfectoral de restrictions :

- les usages prioritaires qui correspondent aux prélèvements destinés à la production en eau potable, à l’abreuvement du bétail et à la défense incendie ;
- les prélèvements d’eau sur les plans d’eau reconnus par l’administration en gestion déconnectée du milieu naturel.
Les différents services exerçant les missions de police de l’eau (agence française pour la biodiversité et office national de la chasse et de la faune sauvage) et les forces de l’ordre exerceront des contrôles spécifiques afin de faire respecter ces mesures de restriction.
Ces mesures renforcent celles prises fin juin, lors du premier épisode de canicule de l’été 2019, par la préfecture de la Haute-Vienne. Le département avait été placé en alerte sécheresse.

Arrêté de crise renforcée :

PDF - 927.9 ko


Pour en savoir plus :

http://www.haute-vienne.gouv.fr/Actualites/Salle-de-presse/Communiques-de-presse/Secheresse-le-departement-de-la-Haute-Vienne-place-en-crise-renforcee




Construction de logements adaptés dans le centre bourg

La construction des quatre logements adaptés est en cours de réalisation.
Les travaux de gros œuvre ont démarré le 15 Mars 2019.
L’achèvement des travaux est prévu pour le 07 Février 2020.
Maitrise d’ouvrage : ODHAC 87.

Quatre logements sont en cours de construction sur les terrains du centre bourg.
L’unique propriétaire de ces logements destinés à la location sera l’ODHAC 87, c’est à dire un organisme public de logements sociaux.
Il s’agit de quatre pavillons accessibles et adaptés au vieillissement et/ou au handicap, sur la parcelle attenante au SPAR.
La réalisation de ces logements repose sur un partenariat entre le Conseil Départemental, la commune et l’ODHAC. Une convention tripartite de financement a été signée entre ces trois entités : l’ODHAC finance la plus grosse part du projet, le Conseil Départemental participe à hauteur de 10 000 € par logement, la commune également, mais il faut déduire de cette participation communale la valeur du terrain, estimée par les services du Domaine. Le Domaine ayant estimé le terrain à 32 700 €, il restera à la charge de la commune une participation de 7 300 € (40 000 – 32 700).


Le maire fera partie de la commission d’attribution de ces logements, pour lesquels les habitants de Saint-Paul seront prioritaires.
L’intérêt évident est de pouvoir accueillir des personnes, dont le logement est isolé ou inadapté, et qui souhaiteraient rester dans la commune en se rapprochant du bourg.

Les personnes intéressées peuvent dès maintenant faire une demande de dossier auprès de l’ODHAC. Les dossiers sont téléchargeables sur internet, ou à demander en mairie, et sont à déposer ou à envoyer au siège de l’ODHAC : 4, rue Robert Schuman, 87170 ISLE, ou à l’antenne de Saint-Léonard : centre Simone Veil 15, rue de Beaufort 87400 Saint-Léonard.



http://www.odhac.fr/